Get Adobe Flash player

Classification des troubles thymiques

CLI A -CM-                           Classification des troubles thymiques                                          1

27/02

On considère l’humeur comme une disposition affective de base, contenu sur un continuum de base (agréable <—–> douleur).

Elle peut refléter la personnalité du sjt.

 

3 types de troubles de l’humeur :

à Augmentation en intensité (hyperthymies)

EUPHORIE (pôle agréable)

TRISTESSE (pôle désagréable)

àDiminution (hypothymie)

Emoussement affectif (qui peut aller jusqu’à l’indifférence)

 

// : Cas de la Cyclothymie : variation rapide de l’humeur dite « normale » (fonction du contexte)

Lorsque ces troubles ne sont pas liés au contexte on rentre ds la pathologie.

 

Critères principaux de l’état dépressif :

1er critère : L’HUMEUR DEPRESSIVE

Caractérisé par la tristesse pathologique. Vécu pessimiste (// délire de petitesse). S’applique également au monde ext : sentiment de différence, de rejet, d’incompréhension…

+ Représentation de soi négative & perte de l’estime de soi.

Pas de futur envisagé (filtre négatif).

 

Autre critère : Anhédonie : Incapacité à ressentir du plaisir.

 

2ème critère : INHIBITION

Sentiment d’absence d’idées. Ralentissement psychique & moteur. Retrait catatonique ds des formes graves de mélancolie. Anxiété fréquente. Troubles du sommeil. Troubles alimentaires (ex : anorexie). Episode d’hyperphagie, hypersomniaque à l’opposé.

D’avantage de troubles du sommeil en fin de nuit pour les dépressifs. Au moment de s’endormir pour les anxieux.

 

+ Signes associés : Alimentation, caractère, incapacité, état d’anxiété…

- Etat dépressif & Schizophrénie : Certaine proximité. Syndrome dissociatif. Syndrome thymique (hypo & hyper) lors d’épisodes psychotiques.

 

- Classification de Kraepelin :

2 types de dépression :

Psychogène : Résultat d’une réaction du sjt à l’environnement de nature conflictuelle ds certains cas.

Endogène : On suppose son étiologie du côté du biologique. On met l’accent sur l’intensité de l’épisode dépressif.

 

2 types de classement :

-Nomothétique : l’approche nomothétique tente d’inférer des réponses d’un groupe de sujets un modèle moyen.

-Polythétique : ex DSM IV. On doit reconnaître une liste d’éléments et un ordre doit être reconnu pour désigner la présence d’un symptôme. 5 signes doivent être présents parmi les 12.

Classement hiérarchique : Reconnaît un syndrome ou un trouble primant sur un autre.

Classification des troubles thymiques (91)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Classification des troubles thymiques, 5.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>