Get Adobe Flash player

Les variables sociales

CM2 sociale

Le 13 octobre 2006

 

 

               3.1.3 – Les variables sociales

 

Les variables sociales se résument à l’ intervention de 2 notions : – le statut social

- le rôle

 

Le statut social : c’ est la position qu’occupe un individu dans un systéme social donné et à moment donné.

Exemple : sa position sur un organigramme

 

Mais ce statut est associé à une situation sociale donnée, il pourra donc varier d’ une situation à l’ autre et d’un moment à l’ autre.

Exemple : en ce moment , Mr Abric a le statut de professeur et nous d’ étudiants , mais dans 2 h nous pourros avir le statut de consommateur et lui aussi.

 

En fonction de sont statut , tout individu va être amener à jouer un certain nombre de rôles sociaux , ce seront des rôles contraints qu’il estime en rapport avec son statut du moment = l’ individu va adopter les comportements qu’il pense que les autres attendent de lui en fonction de son statut.

 

Dans une situation de communication , le statut des locuteurs détermine donc les rôles qu’ils jouent

è prédétermination de la communication

 

Un individu qui développe un rôle dans une situation donnée peut continuer à exercer ce rôle bien que la situation ne s’y prête plus , c’ est ce qu’on appelle la rigidité des rôles .

La rigidité des rôles peut altérer le contexte d’ interaction è la flexibilité des rôles , à l’ inverse , est donc un élément prépondérant pour une bonne interaction.

 

Autant que le statut objectif , la représentation que les acteurs ont de leur statut est un élément déterminant de l’interaction.

Exemple : 2 personnes qui ont le même statut social peuvent en avoiur des représentations différentes.

 

        STATUT EFFECTIF è REPRESENTATION DU STATUT è ROLE ASSOCIE

 

Préjugés et stéréotypes : Tout individu fonctionne consciemment ou non avec un certain nombre de préjugés et de stéréotypes sociaux favorisant ou desservant la communication ( cf recherche de Razran CM1)

 

3.2- Les facteurs influençant le code et le canal

 

3.2.1 – Les variables physiques ou objectives

 

Le code est une caractéristique objective .

Le code utilisé dans une communication fonctionnera d’ autant mieux qu’il répond à 2 conditions :

 

è Il doit être adapté à la nature du message : ainsi , lorsqu’on communique on peut utiliser

différents types de code ( écrit , oral , dessin …..).

è Il doit être adapté à la cible , donc au récepteur : dans un message oral par ex , la

communication sera d’ autant plus efficace que le langage employé sera adapté non pas à

l’ émetteur mais au récepteur.

 

 

 

 

 

3.2.2 – Les variables psychologiques et psychosémantiques

 

La réaction au code utilisé peut être psychologique : variable psychologique :

 

        è L’ effet de halo : dans certaines situations de communication ou pour certains publics ,

l’ utilisation de certains mots dans la communication est susceptible de générer des réactions

psychologiques qui peuvent favoriser la communication mais aussi générer des mécanismes de

défense qui vont perturber la compréhension du message et sa réceptivité.

Ex : le terme « prolétariat » peut induire des réactions favorables à une bonne comm ou des

                  réactions défavorables

                  Ex 2 : « flics » et « gardien de la paix » n’ ont pas la même résonnance.

 

è L’ ordre des mots :en ce qui concerne le code , une autre variable importante est l’ ordre des mots .

En effet , dans n’ importe quel type de message , il existe 2 moments privilégiés de la réception :

 

-      Le début : effet de primauté :les premiers mots utilisés dans un message seront déterminants dans la compréhension et l’ interprétation du message par le récepteur car il y a anticipation de suite = le récepteur se fait d’ emblée une idée de ce qu’on va dire , une représentation du message à venir , et , quoi qu’on dise , il ne l’ entendra pas et restera sur son idée de départ car la représentation résiste au changement.

Il faut donc travailler la maniére d’ introduire le message.

 

-      La fin : effet de récence : les derniers mots ont un rôle essentiel dans le processus de mémorisation , il est donc important de terminer par une synthése des points essentiels qui doivent être retenus par le récepteur.

 

è Le poids des mots : les mots utilisés n’ ont pas forcément le même poids

 

Recherche de Asch :il présente à des sujets une liste d’ adjectifs associés à un personnage , le rôle des

sujets consistant alors à décrire et qualifier le personnage en question.

Liste 1 : « intelligent, compétent, travailleur, chaleureux , décidé, pratique, prudent »

Liste 2 : « intelligent, compétent, travailleur, froid, décidé, pratique, prudent »

Il présente la liste 1 à la moité des sujets et la liste 2 à l’ autre moitié.

Ceux ayant vu la liste 1 diront de la personne qu’elle est :  « généreuse , pleine d’ humour , sociable et

populaire » alors que ceux qui ont vu la liste 2 la qualifieront de « arriviste , calculatrice , snob et

antipathique »

De telles différences n’ apparaissent qu’avec la substitution « froid – chaleureux » , et ne se passe

pas dans le cas de la substitution d’ autres mots.

 

On voit donc bien avec cette recherche que certains mots sont beaucoup plus importants que d’ autres

dans la compréhension du message.

Cette pondération  peut varier d’ un individu à l’ autre , d’ une culture à l’ autre …..

 

3.2.3 – Le choix du canal de communication

 

Pour la psychologie sociale , le canal de comm. ne se limite pas aux supports utilisés ou aux moyens mis en œuvre pour acheminer le message ( voix , écriture , geste par ex ) , il comprend également les conditions physiques dans lesquelles s’ effectuent les échanges , la position dans l’ esoace , le lieu de rencontre …..

 

Il en est du canal comme du code : à toute communication correspond un code et un canal approprié.

Ex : une note n’ a pas la même signification qu’un face à face ( 2 canaux différents)

 

L’ utilisation de tel ou tel canal véhicule aussi une signification sociale ; en effet , par son choix de canal le locuteur génére une représentation de la situation chez le récepteur = qu’ attend il de moi ??? que veut-il me signifier ???

Les canaux de communication sont toujours fortement connotés de la dimmension sociale de la situation.

Le canal choisi est donc susceptible de favoriser ou de défavoriser la situation de communication.

 

      3.3 – Les facteurs de contexte et d’ environnement

 

La notion de contexte est très large ( contexte institutionnel , matériel , temporel ….).

Les facteurs de contexte vont influer sur la communication

Ex : le même message empruntant le même canal sera compris différemment par 2 personnes de 2 cultures différentes .

 

3.3.1 – Le contexte immédiat

 

On distingue dans le contexte immédiat le contexte spatial et le contexte temporel

 

1) CONTEXTE SPATIAL :

 

On va se baser sur la proxémie ou approche proxémique qui dit que , en situation d’ interaction,

tout individu peut évoluer dans différents types d’ espace .

 

è L’ espace intime : partie de l’ espace très proche de soi et qui constitue une partie de soi même .

L’ intrusion non désirée d’ une tierce personne dans notre espace intime est vécu comme une intrusion et est

source de perturbations psycho sociologiques

Ex : Dans l’ ascenceur , il ya intrusion dans l’ espace intime et on peut constater maints comportements

          d’ évitement ( regarder en l’ air , par terre , la porte )

 

è L’espace personnel

 

è L’ espace social ( ou espace public )

 

Ce qui est important dans la théorie de la proxémie pour la communication , c’ est qu’ « à tout type de communication correspond un espace approprié »

Ex : espace intime pour déclaration intime

 

Donc , dans la mesure ou la nature du message est susceptible d’évoluer , cela a pour conséquence que l’ émetteur va utiliser le déplacement comme outil de facilitation et de renforcement de la comm.

Ex : Dans l’animation de groupe , il est important que l’ animateur se déplace.

 

2) CONTEXTE TEMPOREL

 

Le moment choisi pour communiquer , donc le contexte temporel appelé aussi organisation temporelle , est important dans la communication .

 

Ex : Le message et les intentions sont interprétés différemment suivant qu’un supérieur nous convoque dés le matin ou le soir avant de partir .

 

IV –Communication bilatérale et feed – back

 

Au terme de cette analyse , la communication apparaît comme un systéme complexe déterminé par un ensemble de facteurs psychologiques , matériels , cognitifs et sociaux .

Les causes de perturbation et de difficultés das la communication sont nombreuses et puissantes . Il est donc indispensable qu’ existent dans ce systéme des possibilités de régulation , d’ adaptation et de transformation.

L’ élément central de cette régulation est le feed – back , boucle de régulation , qui permet au récepteur

d’ émettre ses réactions .

 

Pour qu’ une communication soit optimale , il faut qu’ elle soit bilatérale , c’ est à dire que les 2 intervenants doivent avoir la possibilité de s’ exprimer .

Dans toute communication , il doit y avoir flexibilité des rôles : l’ émetteur devient récepteur et inversement.

 

Fonctions du feed – back :

 

           è Fonction de contrôle :contrôle que le message a bien été reçu et compris

 

è Fonction d’ adaptation du message aux caractéristiques du récepteur , aux objectifs de la comm.

 

è Fonction d’ ordre psycho social car le feed back permet la flexibilité des rôles et des fonctions

assurées par les différents acteurs . L’ autre est pris en compte , a un rôle actif ce qui permet

l’ apprentissage social.

 

è Fonction socio affective :en effet , le climat relationnel va jouer un rôle essentiel dans la

communication et va générer chez l’e récepteur autant que chez l’ émetteur un climat de sécurité

interne. Il réduit l’ appréhension et augmente la satisfaction.

 

Toute communication qui se veut efficace doit intégrer le feed back comme caractéristique essentielle de la réussite de la communication.

Les variables sociales (207)

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 7.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Les variables sociales, 7.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>