Comment gérer sa séparation avec un psychologue ?

Les relations peuvent prendre rapidement un autre tournant si on ne fait pas attention. Une chose anodin peut créer un conflit que l’on ne peut imaginer. Dans certaines cas, la séparation est quelques des très difficile mentalement que la consultation d’un psychologue est nécessaire. Chaque séparation génère de la douleur, des conflits et des sentiments de rejet et de regret. Quand un couple se réunit, le désir est de construire une vie et de réaliser ses rêves ensemble.

Mais au moment où les deux réalisent qu’ils s’éloignent de plus en plus de ce but à cause d’une incompatibilité ou d’une lutte, les sentiments contradictoires sont aussi divers que possible.

Pour vous aider à comprendre et à surmonter ce moment compliqué, une thérapie individuelle ou de couple et l’accompagnement d’un psychologue peuvent être fondamentaux. Ainsi dans cette page vous pouvez tous savoir sur les difficultés que l’on peut rencontrer lors d’une séparation et sur comment les évités. 

Quelle partie souffre le plus d’une séparation ?

Qu’est-ce qui apporte le plus de souffrance : comprendre que la relation n’est pas durable et prendre l’initiative de demander la séparation ou être informé par l’autre que son mariage a pris fin ? Le côté passif de la situation souffre-t-il plus que celui qui a pris la décision ?

Ceux qui se considèrent comme des victimes, c’est-à-dire le parti qui savait qu’ils seraient contraints de se séparer, se sentent généralement rejetés et ne réagissent pas bien.

Elle n’accepte pas la fin de la relation, se sent coupable, a une faible estime de soi et n’a souvent pas l’impression de prendre un nouveau départ. D’autres fois, cependant, le fait peut apporter un soulagement à une situation qui était déjà considérée comme mauvaise, bien qu’elle n’ait pas été verbalisée.

En générale, les deux parties souffrent après la séparation. 

Celui qui prend la décision de se séparer en souffre aussi beaucoup. Il arrive souvent que le regret, l’incertitude et même l’embarras surviennent lorsque l’autre insiste pour reprendre.

Les deux parties ressentent le bruit sourd d’une séparation, peut-être l’une plus que l’autre, mais la situation est difficile pour les deux.

Où que vous soyez, le processus de séparation peut être long et douloureux. Lorsque vous ne pouvez pas vous en sortir, l’aide d’un professionnel de la psychologie peut vous aider à mieux comprendre ce qui se passe. Il ne faut pas aussi oublier que les enfants peuvent aussi souffrir beaucoup. Le divorce des parents est très traumatisant pour un enfant. Ils verrons leur vie complètement bouleverser.   

Quand trouver un psychologue ?

En général, un couple peut être sauvé s’il décide de consulter un psychologue des le début des problèmes. Débuter un thérapie le plus rapidement possible n’est que bénéfique.  Si vous n’acceptez pas la fin de votre relation et essayez de façon obsessionnelle de tout faire pour vous remettre sur les rails, ce qui génère des troubles, de l’anxiété et de la compulsion, il est temps de demander l’aide d’un psychologue.

En thérapie avec un psychologue ou même en groupe, vous aurez des conseils et de l’aide :

Partagez vos doutes, vos douleurs et vos désirs ;

Voyez qu’il y a plusieurs façons de traiter le problème ;

Comprendre que le simple fait d’éprouver des sentiments pour quelqu’un ne suffit pas à faire fonctionner la relation ;

Si vous réalisez l’importance de vous faire de nouveaux amis ;

Trouvez la force de réagir ;

Apprenez à mieux gérer la douleur ;

Être capable de créer ses propres mécanismes pour surmonter la douleur ;

Maîtriser l’anxiété avec l’émergence d’un nouveau partenaire.

Des fois, il est même nécessaire de faire un thérapie de couple après séparation. Mais la question se pose :  

existe-t-il une thérapie de couple pour après la séparation ?

Oui, il y a des cas, dans des séparations litigieuses très difficiles, où l’intervention d’un psychologue est nécessaire pendant la médiation. Il travaillera sur le dialogue entre le couple afin d’apaiser la communication et d’atténuer l’impact de la situation sur l’ensemble de la famille.

Comme pour toute perte, le processus de « guérison » prend du temps. Mais avec l’aide et les conseils appropriés, vous sortirez sûrement plus fort de cette phase et prêt à vivre pleinement votre vie, avec ou sans partenaire.

Il est nécessaire de bien connaître la personne avec laquelle on pense s’unir et, pour cela, l’aide d’un psychologue dans une thérapie de conseil prénuptial peut être d’une grande valeur.

Il n’y a pas de relation parfaite. Cependant, il existe des relations saines et fragiles. Les psychologues disent qu’il est important de se rendre compte quand la relation ne va pas bien, surtout dans la manière d’observer les manières de montrer l’amour, afin de…

Le maintien d’une relation exige de la souplesse, de la tolérance, de la coopération et une prise de décision commune de la part des conjoints. Quand un couple se réunit, c’est comme si deux mondes différents se rejoignaient.