Le phénomène d’habituation obéit à certaines propriétés

habituation obéit

Ce phénomène d’habituation obéit à certaines propriétés :

1ère propriété :

Au plus le stimulus est faible, au plus l’habituation se fera rapidement

2ème propriété :

Après habituation, si on ne présente plus le stimulus pendant un certain temps, il y a recouvrement de la réponse : la réponse réapparaît si on présente de nouveau le stimulus.

3ème propriété :

L’habituation à un stimulus (ex : stimulus a) peut entraîner l’habituation à un autre stimulus, par exemple a’. Si les deux stimuli se ressemblent : par exemple le stimulus a’ est proche du stimulus a par sa forme ou sa couleur ou au niveau du son, …

On a un son d’une certaine fréquence qui apparaît constamment dans l’environnement. Au début, on détourne son attention vers la forme sonore. Puis petit à petit, on s’y habitue. Si un autre son apparaît et que sa fréquence est proche de l’autre son, il y aura aussi habituation.