Mauss Ethnologue et sociologue ( ambiguïté du don)

ambiguïté du don

IL y a le don et sa réplique qui est le contre don. Le don oblige celui qui l’accepte. IL y a alors culpabilité car celui qui accepte ne peut rendre…

Le don c’est à la fois un cadeau et un poison

Le don non rendu rend inférieur celui qui l’a accepté

Il y a ambiguïté dans la grossesse avec la transmission de la sexualité

Le garçon et la fille ont une dette vis à vis de la mère

Pendant la grossesse, il y a activation de ce cadeau et de ce poison

1er enfant = il est symboliquement donné à la mère et ainsi la dette est remboursée

L’homme rembourse aussi sa dette vis à vis de la mère par le 1er enfant mais il y a difficulté de remboursement souvent d’où culpabilité et emprise de la mère sur l’enfant

Freud en parle dans «  Contribution à la vie amoureuse »

L’homme doit la vie à ses parents, à son père d’où la fantasme de sauver son père

Chez les femmes, c’est faire lui aussi un fils comme son père à son père

La dette de vie par rapport à la mère remboursée, c’est rendre le cadeau en lui faisant un enfant

Chez l’homme on parle de fantasme de protection du père