Fidélité des tests psycho équivalents ou formes parallèles : Équivalence

Fidélité

Définition : Mise au point pour éviter les difficultés rencontrées par la fidélité test-retest.

Les versions d’un test sensées évaluer la même chose sont administrées aux mêmes sujets en deux occasions. Le problème est que ces administrations peuvent être immédiates, successives ou être passées avec un intervalle de temps. On obtient 2 ensembles de scores.

On calcule des corrélations entre les deux ensembles de scores obtenus : c’est le coefficient de fidélité du test par formes parallèles (ou par tests équivalents).

On peut inclure un ou plusieurs types de fidélités :

Passation immédiate : Cohérence ou consistance interne des échantillons d’items (= échantillonnage de contenus).

Passation différée : Consistance interne des échantillons d’items et stabilité temporelle des scores (2 types de stabilité).

La variance erreur est due aux fluctuations aléatoires des performances d’une version du test à l’autre. Elle caractérise d’une part la source d’erreur qu’il y a (écart de temps) et d’autre part, l’erreur d’échantillonnage des items.

Il n’y a pas d’équivalences complètes à 100%.

Il faut garantir un maximum de parallélisme entre les différentes formes : il faut des aspects identiques pour chaque versions :        – Forme de présentation

– Nombre de questions

– Type de contenu

– Niveau de difficulté

– Etc…

On obtient une forme A et une forme B d’une même épreuve.