Maintenir l’équilibre nerveux grâce aux plantes et les nutriments naturels

phytonutriments

La préservation de la santé mentale et physique est essentielle. Pour cela, l’adoption d’une nutrition équilibrée et saine est vivement conseillée. Le fait de consommer des nutriments particuliers permet de bien développer et faire fonctionner son système nerveux de façon optimale. Il est possible de maintenir son cerveau en misant sur des nutriments et des ingrédients naturels. Quels sont les nutriments naturels et indispensables pour le maintien de l’équilibre du système nerveux ?

Privilégier l’absorption des phytonutriments

Les phytonutriments sont des éléments naturels et bio nécessaires à la préservation de l’équilibre nerveux. Parmi les composants phytonutriments les plus connus, vous avez les citroflavonoides, le ginko biloba. En effet, les flavonoïdes représentent des pigments solubles à l’eau en vue de donner leur teint aux plants. Vous en retrouvez dans les légumes et les fruits. Les flavonoïdes se déclinent en des milliers de variétés. Ces composants se distinguent par leurs caractéristiques antioxydantes. En effet, les citroflavonoides participent essentiellement à la protection des cellules qui tapissent les membranes cellulaires. Ces substances sont également extrêmement réputées en raison de leur pouvoir lié au renforcement de la résistance et de la solidité de la paroi. Les citroflavonoides se trouvent habituellement dans la zone blanchâtre murant les agrumes (orange, mandarine, pamplemousse, citron, etc.). En ce qui concerne le ginkgo biloba, il s’agit d’un arbuste originaire d’Asie. La feuille de cette plante est fortement utilisée pour l’amélioration du flux cérébral et l’amélioration de la quantité de glucose et d’oxygène dans le cerveau. Cette plante renferme des actifs avantageux pour le corps, en particulier le cerveau.

Consommer des aliments naturels pour faire le plein de vitamines

Les vitamines, surtout les vitamines B sont essentielles pour maintenir le bon fonctionnement du système nerveux. En période d’assimilation ou d’apprentissage, le corps assiste à l’augmentation du métabolisme cérébrale. En effet, les synthèses des neuromédiateurs et des protéines sont accrues. Cela requiert une quantité considérable d’apports en vitamines. Les vitamines B agissent à différents niveaux sur le corps : sécrétion et usage de sucre à partir des glucides nutritionnels, formation des couches des phospholipides, transfert de l’influx nerveux, etc. Cette catégorie de vitamines assure le parfait équilibre du système nerveux. Toutefois, l’organisme de certaines personnes, en particulier les adolescents et les enfants, ne peuvent pas assurer entièrement les besoins quotidiens en vitamines B. Cela résulte de nombreux facteurs comme la consommation des aliments trop sucrés, l’adoption d’une nutrition déséquilibrée ou encore l’absorption des nourritures enrichies de matières grasses. Cette non-assurance des besoins en vitamines B par le corps découle également de la non-consommation des légumes et fruits. La vitamine B1 est visible plus principalement dans les végétaux. Elle se présente dans ce cas sous forme de thiamine. Les produits issus des animaux sont aussi riches en vitamine B. La pyridoxine ou la vitamine B6 occupe une place primordiale dans le processus de biosynthèse de l’hémoglobine. Elle participe également à l’apaisement de la tension et au bien-être mental.

Adopter les ressources naturelles riches en antioxydants

Les antioxydants sont un véritable stimulant nerveux. Les parois des neurones sont constituées de matières grasses non saturées. Elles sont si fragiles et pourraient se dégrader à cause de l’oxydation provoquée par les radicaux libres. Les dépôts de protéines et de graisses oxydées s’accumulent à cause de la peroxydation. Cela entraine ensuite le vieillissement prématuré du système cérébral. Le tocophérol, connu habituellement sous l’appellation de vitamine E, se plie sous de nombreuses formes. Dans ce cas, l’alpha tocophérol est présent dans la nature. Ce composant est caractérisé par son aspect non soluble dans l’eau. De plus, il est sensible à l’oxydation, aux acides, à la lumière et à la chaleur. En outre, la vitamine E est extrêmement dissoluble dans les graisses. Cette vitamine a une action positive sur bien-être mental et le fonctionnement des cellules du cerveau. Elle participe aussi à la conservation de la structure nerveuse. Parmi les sources naturelles de vitamine E les plus connues, vous avez les légumes verts, les céréales, les germes, les fruits oléagineux, les margarines et les huiles végétales.

Nombreux sont les nutriments existants participant essentiellement au maintien et à l’équilibre du système nerveux. Au-delà des vitamines, des flavonoïdes et des ressources naturelles riches en antioxydants, vous pouvez renforcer votre système nerveux grâce aux oligo-éléments et aux minéraux présents dans les plantes.