La dépression : un état mental qui peut survenir à tout âge

La dépression est une maladie qui se traduit généralement par un sentiment de tristesse accompagnée par une réduction de la motivation à continuer à vivre. En terme médical, les médecins diagnostiquent la maladie entant que dépression majeure, qui survient sous forme d’épisodes dépressifs dont la période varie selon plusieurs facteurs. Dans le cas les plus graves, la dépression peut fortement impacter la vie d’une personne et l’amener à commettre un suicide. L’identification des symptômes d’une dépression est alors impératif afin d’appliquer les traitements adaptés pour chaque patient et réduire le risque d’entrer dans un cercle vicieux au passage.

Dépression : au-delà de la déprime

Contrairement à l’état de déprime qui est un temporaire, la dépression peut affecter l’humeur d’une personne de manière permanente. Elle peut également s’exprimer par des modifications physiologiques réduisant l’efficacité du système immunitaire de la personne ou par des douleurs particulières comme les maux de têtes ou le mal de dos. Par exemple, il est tout à fait normal pour une personne d’éprouver de la tristesse, du stress et de l’anxiété suite à un échec ou à la perte d’un proche, mais lorsque ces états d’âmes deviennent récurrents et persistent sans raisons apparents, il peut s’agir d’une dépression. Le caractère chronique de la dépression ne se distingue pas par rapport aux symptômes de diverses maladies, ce qui la rend difficilement identifiable mais elle figure en revanche parmi les troubles psychiatriques les plus fréquents.

La dépression est une maladie qui doit être diagnostiquée et traitée. Nombreux sont les facteurs qui conduisent une personne âgée à faire une dépression. Cependant, le processus de vieillissement en lui-même n’est pas un facteur. Si vous vivez avec une personne qui peut souffrir de dépression, emmenez-la chez un médecin. Ne laissez pas les préjugés parler plus fort. Parfois, la personne malade elle-même ne veut pas accepter qu’elle puisse être malade.

Les principaux symptômes et formes d’une dépression

Bien que nous sachions que les symptômes de la dépression chez les personnes âgées sont plus hétérogènes que chez les jeunes adultes, le diagnostic est établi en identifiant au moins cinq des symptômes ci-dessous qui se manifestent simultanément pendant deux semaines ou plus :

  • Humeur dépressive pendant la plus grande partie de la journée, indiquée par des rapports ou des observations subjectives des autres ;
  • Diminution importante de l’intérêt ou du plaisir pour des activités auparavant agréables ;
  • Perte ou gain de poids important, ou augmentation ou diminution de l’appétit ;
  • Insomnie ou augmentation du sommeil ;
  • Fatigue ou perte d’énergie, agitation ou retard psychomoteur (capacités cognitives plus lentes), nécessairement observés par les autres ;
  • Sentiments de moindre valeur, culpabilité excessive et inappropriée, « complexe de persécution » ou crainte excessive d’une maladie grave ;
  • Diminution de la concentration ou de l’indécision ;
  • Pensées de mort récurrentes, idées de suicide ;

Les symptômes provoquent notamment des souffrances ou des blessures importantes dans les domaines professionnels, sociaux ou autres domaines d’activité importants. Parfois, ces symptômes, qui caractérisent la dépression, peuvent être causés par des médicaments, l’abus de substances (comme l’alcool), des maladies neurologiques, des maladies infectieuses, des néoplasmes et des cancers, des maladies métaboliques et endocriniennes ou des maladies cardiovasculaires. Il faut souligner que la dépression peut survenir à tout âge et ne se limite donc pas cibler une personne en particulier comme la majorité des maladies.

Les troubles dépressifs sont en outre classés en plusieurs catégories, à savoir :

  • Le trouble dysthymique caractérisé par une humeur dépressive.
  • La dépression saisonnière qui demeure cyclique et liée à la période de l’année.
  • La dépression postpartum sous d’anxiété qui affecte les femmes après l’accouchement mais disparaît spontanément.
  • Les troubles bipolaires qui se manifeste par plusieurs périodes de dépression majeure dont certains épisodes apparaissent par une surexcitation du patient.
  • Le trouble dépressif majeur qui est la forme générique à travers une humeur dépressive accompagnée d’une perte d’intérêt sur de relatives longues périodes de temps.

Les facteurs à l’origine d’une dépression

Les autres facteurs pouvant induire une dépression sont les pertes (dues au décès d’amis, du conjoint et au départ des enfants de la maison), la diminution des ressources financières (retraite par exemple), la diminution des fonctions sociales avec l’isolement, la diminution de l’indépendance (santé et mobilité réduites), la diminution du soutien social ou des capacités cognitives.

Attention, une fois le diagnostic posé, le patient doit être traité par un médecin car la simple suppression du ou des facteurs inducteurs qui ont pu causer la maladie n’apportera pas de remède au patient ! Une dépression non traitée peut éventuellement entraîner des complications sévères comme l’apparition de symptômes de démence. Par ailleurs, les troubles engendrés par la dépression augmentent significativement le risque de récidive et se transformer en une dépression chronique.